session5_screenshot

Valoriser la créativité artisanale en vue du développement durable / Increasing Value for Mauritian Handicraft and Design Sector Through Sustainability

View Post

Artisans et créateurs : comment produire, booster et intégrer votre activité dans le secteur du tourisme durable ?

Nous avons abordé la question avec 15 petites et moyennes entreprises (PME) à travers l’île qui confectionnent des produits faits main pour la clientèle touristique et les consommateurs locaux. Nous avons accueilli plusieurs collaborateurs allant du textile, de la gastronomie, de la fabrication de produits cosmétiques et de livres, ainsi que l’impression en 3D des récifs coralliens.

Nous aimons tous ramener chez soi un souvenir des endroits que nous avons visité, que ce soient des produits artisanaux, des accessoires ou des gourmandises locaux. Cependant, nous remarquons qu’à travers le monde, les produits artisanaux se font produire en masse et importer de très loin à petit prix, sans vraiment offrir la qualité et la richesse artisanale des pays. De ce fait, tous les produits destinés pour la clientèle touristique commencent à se ressembler, et c’est l’économie locale et les artisans avec un savoir-faire ancestral qui en souffrent.

Pour remédier à ce problème, le projet « Sustainable Island Mauritius » veut en ce sens soutenir les artisans et créateurs mauriciens en valorisant l’émergence d’artisanat innovante par le biais du développement durable.

Pour avoir le meilleur impact positif, nous nous sommes associés à Made in Moris, le label mauricien qui atteste l’origine mauricienne des produits et qui valorise la qualité des produits fabriqués localement. Avec plusieurs d’années d’expériences et avec plus de 350 marques issues de différents secteurs, Made in Moris reconnaît les enjeux que les PME font face, ainsi que les défis qu’un petit état insulaire en développement dont les ressources locales se font rares. Il est donc impératif de passer à une économie circulaire.

Dans le cadre de nos 5 ateliers en ligne qui se sont déroulés aux mois de mai et juin 2021, nous avons élaborés les sujets suivants : les valeurs et les impacts positifs que les entreprises veulent voir sur l’île, les principes de conception circulaire, les tendances internationales ainsi que les meilleures pratiques locales et internationales, les avis des consommateurs et le « storytelling ». Les marques ont été impliquées dès le premier jour avec des sessions interactives, d’exercices et de missions hebdomadaire en encourageant l’idéation au prototypage.

Nous avons encouragé de nouvelles idées de produits innovants en associant les marques pour qu’elles réfléchissent à de nouvelles idées de créations communes avec des objectifs de durabilité à l’esprit : comment sensibiliser les gens à l’écosystème unique de l’île Maurice, comment encourager les enfants à lire, comment créer de nouveaux produits à partir des déchets ?

En s’attaquant non seulement à la durabilité et à la proposition de valeur de leur propre entreprise, mais aussi en se concentrant sur l’objectif global de créer une île plus durable, les marques ont désormais la possibilité de collaborer avec les hôtels et les tour-opérateurs locaux afin d’unir leurs forces pour atteindre cet objectif de manière créative.

Imaginez que les créateurs de mode locaux créent des objets pour les chambres et les espaces publics des hôtels juste en recyclant et utilisant des matériaux des hôtels qui auraient été mis à la poubelle (draps, serviettes, uniformes, etc.). Cette belle collaboration peut être partagée avec les fidèles clients.

Imaginez que les bouteilles en verre cassées de l’hôtel puissent être recyclées par un studio qui transforme le verre en de magnifiques perles de verre afin de proposer des ateliers de fabrication de bijoux aux visiteurs, qui pourront ainsi vivre une expérience créative tout en tirant pleinement parti des ressources disponibles.

Imaginez que le tour-opérateur local propose aux touristes une visite guidée dans un domaine de thé mauricienne où ils cueillent leur propre mélange de thé aux herbes, dégustent un déjeuner aux herbes sur place et ramènent chez eux le thé biologique local dans un emballage écologique.

Imaginez que les récifs coralliens vulnérables puissent être vus, touchés et expliqués à l’aide de répliques en 3D dans les hôtels ou sur place aux habitants et aux touristes, afin de les sensibiliser et d’encourager les comportements visant à protéger les récifs réels.

Après avoir conclu notre série d’ateliers la semaine dernière, nous avons déjà eu l’occasion de présenter des idées et de proposer un processus de cocréation dans le développement de produits à 50 hôtels et tour-opérateurs qui participent également dans un autre webinar en ligne, organisés par le Sustainable Island Mauritius.

La prochaine étape consistera à donner aux PME locales les moyens d’agir, non seulement sur les sujets couverts par notre atelier, mais aussi pour soutenir la cocréation de nouveaux produits durables au sein de l’écosystème touristique, afin de créer un modèle de collaboration et d’innovation qui pourra être étendu à l’avenir.

Les brands qui ont participé au premier tour de l’atelier étaient les suivants: Casting World, Helios, Zea, Polly Esther, Biscuiterie H. Rault, Editions Vizavi, Regards, Les Ruchers De Senneville, Studio 44 Mauritius, Feuilles & Fleurs, V de Guardia, V Kanhye Health Foods, For Denim’s sake, The Kreol Republic & DACOM.

Si vous êtes intéressé par notre travail avec le secteur de l’artisanat, veuillez contacter Nikola Berger, responsable de création et de communication.


How might we design and produce crafts on Mauritius that are sustainable, authentic and successful while also being integrated into the entire tourism value chain?

We explored this question with 15 local Mauritian SMEs that produce for tourists as well as local consumer handmade and designed objects. The brands were a diverse group of producers ranging from fashion, accessories, food & beverage, care products and books to 3D printed coral reefs.

Handicraft objects, accessories or packaged food items are popular souvenirs to take home from the places we visit. In many places in the world traditional crafts are now being imported from far away to provide a cheap bulk of souvenirs that are neither rooted to the place nor done with the care that comes from local entrepreneurs and artisans. The result for the tourist is that the items start to all look the same and don’t carry the intrinsic value of handmade objects, while for the local economy it means a great loss for communities to have a viable business as well as the long-term loss of skills.

To counter this trend the Sustainable Island Mauritius project wants to support local artisans and designers (SMEs) by increasing the value and success of their products through increasing their sustainability, storytelling and collaboration. 

To have the best possible impact we joined up with Made in Moris, the Mauritian label for high quality, local products that have years of experience working with over 350 local brands in the field of handicrafts and other products, know the local challenges of small and medium sized producers as well as the challenges of a small island state where local resources are scarce and moving to a circular economy is essential.

In a 5 session workshop held online over 5 weeks in May and June 2021 we dived deep into the topics of values and positive impacts the brands want to have on the island, circular design principles, international trends as well as international and local best practices, customer journeys and storytelling. The brands were engaged from day one through interactive session, exercises and weekly assignments encouraging prototyping their new insights and ideas.

We fostered new innovative product ideas by pairing up the brands to ideate on new ideas of joint creations with sustainability goals in mind; how might we create awareness on the unique Mauritian ecosystem?, How might we foster a habit of reading in children?, How might we create new products from (each others) waste?

Tackling not only their own business sustainability and value proposition but also focussing on the overarching goal of creating a more sustainable island the brands now have the opportunity to collaborate with local Hotels and Tour Operators to join forces on achieving this aim in creative ways.

Imagine local fashion designers would create rooms and spaces in the hotels that are entirely upcycled and unique from the hotels materials that would have otherwise gone to landfills (sheets, towels, uniforms, etc) and sharing that story with the customer.

Imagine the hotels broken glass bottles could be recycled by a glass studio into beautiful glass pearls to offer jewellery making workshops for the visitors to enjoy a creative experience while taking full advantage of the resources available.

Imagine the local tour operator taking visitors to a Mauritian tea farm where they pick their own mix of herb tea, enjoy an herb induced lunch onsite and take home in a sustainable package the local organic tea.

Imagine the vulnerable coral reefs can be seen, touched and explained by using 3D replica reefs in hotels or onsite to locals as well as tourists to create awareness and foster behaviours to protect the actual reefs.

After concluding our workshop series last week we already had the opportunity to pitch ideas and offer a facilitated pilot co-creation product development process to the 50 Hotels and Tour Operators that were part of a webinar series for their sector, also conducted by the Sustainable Island Mauritius project.

The next step is to empower local SME’s not only on the topics covered by our workshop but to support the co-creation of new sustainable products within the larger tourism ecosystem to create a blue print for collaboration and innovation processes to be scaled-up in the future.

The participating brands in our first round of the workshop were: Casting World, Helios, Zea, Polly Esther, Biscuiterie H. Rault, Editions Vizavi, Regards, Les Ruchers De Senneville, Studio 44 Mauritius, Feuilles & Fleurs, V de Guardia, V Kanhye Health Foods, For Denim’s sake, The Kreol Republic & DACOM.

If you are interested in our work with the handicraft sector please contact Nikola Berger, Head of Creative & Communication

The GSTC Recognised Standard is a milestone status and proof that the standard adheres to international norms. The Mauritian Standard ...
Read More
The SUS-ISLAND project and Mautourco start ideating on pro-handprint innovation What does sustainable innovation mean to the tourism business? How ...
Read More
What do you get when you combine a love for fashion and design with an idea to promote your local ...
Read More

© 2020 | Imprint | Privacy

Improving Sustainaible Tourism In Mauritius through Greening the Value Chain of Tour Operators (SUS-ISLAND) is a Switch Africa grand project funded by the European Commission and led by Mauritius Tourism Authority. Its objective is to promote sustainaible tourism in Mauritius by demonstration and scaling up a self-sustaining mechanism for improving  sustainaibility impacts along the value chain improving awareness and market of sustainaible tourism products.

switch